7 façons pour optimiser son investissement dans une application mobile

 

Les applications mobiles professionnelles constituent un investissement stratégique pour les entreprises. De la facturation automatisée à la gestion de la relation client, en passant par la messagerie, ces applications peuvent générer des gains d’efficacité et de productivité importants.

Comme ces applications exigent une quantité considérable de ressources financières et humaines, il est essentiel qu’elles soient à la hauteur des attentes des entreprises. Voici une liste en 7 points pour s’assurer que votre application mobile professionnelle maximisera votre ROI sur le long terme.

 

 

1. Définir le meilleur environnement IT et les meilleurs protocoles de connectivité des applications

Tout commence par les principes de base. Les applications mobiles professionnelles ou d’entreprise doivent s’aligner sur l’environnement informatique de l’entreprise, qu’il soit sur site, cloud ou hybride. Lors du développement de leurs applications mobiles propriétaires, les responsables informatiques doivent définir clairement :

  • Les politiques de connectivité (adaptative, hybride, faible connectivité, WiFi exclusif, 3G, etc…)
  • Les politiques de gestion de l’alimentation et des batteries
  • Les processus de base

Dans ce processus, les responsables informatiques devront également prendre en compte les possibilités d’intégration si leurs logiciels natifs reposent sur des applications tierces.

 

2. Déterminer des protocoles d’échange de serveurs

Les protocoles d’échange de serveurs constituent un autre pilier essentiel de la stratégie d’optimisation des applications professionnelles. La meilleure pratique consiste à opter pour la structure REST, couramment utilisée, car elle permet de faciliter le flux de données à l’aide des protocoles HTTP(S).

Le codage JSON est une autre bonne pratique à ajouter au mélange lors du développement d’une application mobile d’entreprise, car il fonctionne bien dans des environnements hétérogènes. Cela facilite la conception, le développement et le déploiement d’une suite complète d’applications natives au sein des organisations.

Cette double configuration permet de garantir que les applications métiers sont extensibles à l’infini et adaptées à la flotte des terminaux mobiles de l’organisation.

 

3. Renforcer les paramètres de sécurité

Afin d’offrir la meilleure expérience utilisateur possible dans un environnement sécurisé, les responsables informatiques doivent veiller à ce que les applications software professionnelles ne stockent que les données qu’elles recueillent ou génèrent dans leur environnement. C’est pourquoi, la meilleure pratique consiste à utiliser des terminaux dédiés afin de limiter les risques de piratage.

 

4. Mettre en œuvre des programmes de gestion des terminaux mobiles

Vient ensuite la question de la sécurité et de la gestion de l’environnement des applications au sein de l’entreprise elle-même. Comme la plupart des organisations s’appuient sur des politiques de BYOD (bring your own device), cette question devient plus délicate : comment les entreprises peuvent-elles garantir que leurs applications professionnelles fonctionnent sans problème sur des dispositifs personnels ? La réponse courte est : le déploiement de correctifs de sécurité. En réalité, les processus sont bien plus complexes en raison de la fragmentation existante au sein de la flotte d’appareils d’une organisation (iOS, Android, etc.).

C’est pourquoi, les solutions MDM (gestion des appareils mobiles) sont très utiles car elles permettent aux entreprises de déployer des correctifs de sécurité pour leurs applications natives, quel que soit le type d’appareil ou la version du système d’exploitation.

 

5. Penser d’abord à l’utilisateur

Avant de déployer leurs applications de gestion ou d’entreprise, les entreprises doivent associer leurs utilisateurs au processus. La meilleure approche consiste à essayer, tester et itérer jusqu’à ce que les utilisateurs soient complètement familiarisés avec ces logiciels. Le domaine de l’itération devrait englober :

  • L’expérience utilisateur et les considérations liées qui peuvent aider à la mobilité d’entreprise (cartes NFC, écrans plus grands, claviers spécifiques etc…)
  • Les meilleures pratiques des systèmes d’exploitation en matière de conception (design du matériel pour Android par exemple).

Cela permettra d’atténuer les frictions qui peuvent découler de l’adoption par les utilisateurs.

 

6. Déterminer la politique de gestion et d’utilisation des données

La gestion des données et la politique d’utilisation sont deux moyens efficaces mais souvent négligés pour optimiser une application professionnelle. Cette étape doit répondre aux questions suivantes :

  • Quel type de données (texte, vidéos, images, format riche) sera transmis par les serveurs OTA ou sur site de l’entreprise ?
  • Quel type de connectivité les applications de l’entreprise doivent-elles permettre ? Wi-Fi, hybride, adaptative ?

En fin de compte, les entreprises définissant de façon claire les règles de gestion des données lors du développement de leurs applications logicielles natives, auront une meilleure compréhension et un meilleur contrôle de leur consommation de données mobiles et des besoins de leurs employés en matière de forfaits mobiles.

 

7. Suivi des performances avec les données

Pour finir, les outils de diagnostic peuvent aider à maximiser le ROI une fois que les applications software professionnelles seront déployées. Les outils de diagnostic doivent être constitués :

  • D’outils de suivi de pannes et de bugs
  • De dispositifs de suivi des appareils mobiles couvrant la marque du terminal, la version du système d’exploitation et le numéro IMEI, qui peuvent accélérer le diagnostic en cas de problème
  • D’outils de suivi du comportement B2B, tel que Google Analytics. Ces outils peuvent aider à identifier et à réduire les frictions d’utilisation au fil du temps.

 

Vous recherchez d’autres solutions agiles ?

Si votre organisation ne dispose pas de la bande passante nécessaire pour développer et tester des logiciels propriétaires, il existe des terminaux mobiles agiles qui peuvent agir comme une suite d’applications professionnelles natives dotées de fonctionnalités de niveau entreprise :

  • MDM intégré
  • Disponibilité pour l’entreprise
  • Flexibilité
  • Sécurité

Les terminaux Android robustes et de paiement de Famoco contribuent à l’efficacité de votre organisation tout en limitant les dépenses. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Nous contacter

    Get more information by reading our privacy policy.
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Nous contacter pour en savoir plus
Abonnez-vous à notre NEWSLETTER !
Famoco